Pourquoi la connexion Bluetooth s’appelle Bluetooth ?

tarte aux myrtilles et connexion Bluetooth
Connexion Bluetooth et tarte aux myrtilles

C’est l’heure de partir au travail, il est huit heures et demie et je suis quasiment en retard. L’auto démarre, le portail s’ouvre et me voilà parti. Au bout de la rue, je constate avec tristesse que mon téléphone ne s’est pas connecté avec la voiture. La connexion Bluetooth est pourtant bien activée. Cela signifie une chose, j’ai oublié mon téléphone sur la table avant de partir. Heureusement, il est encore temps de faire demi-tour, tant pis pour les 5 minutes perdues, une journée sans mon téléphone, je n’ose même pas imaginer !

Pourquoi connexion dents bleues ?

Celui qui a inventé la connexion Bluetooth, n’a pas perdu son temps. On la trouve partout, dès qu’il s’agit de faire communiquer deux appareils, ou plus, ensemble, sans avoir à les réunir avec un fil, elle s’impose. On l’utilise sans y penser, la liaison se fait toute seule et on évite d’oublier son téléphone à la maison. Il y a juste un truc bizarre, quelle drôle d’idée de lui donner un nom pareil ! Pour un Français ça passe encore mais si on traduit « connexion Bluetooth », cela donne « connexion dents bleues ». D’où cela vient-il ? Et même pour le logo, où ont-ils été le chercher ? Un Marchand d’Histoires qui se respecte doit mener l’enquête.

Hum ! La tarte aux myrtilles !

L’heure du goûter arrive en ce jour Août 921 au Danemark. Le jeune Harald attend avec impatience ce moment. Il sait que Thyra, sa maman, a préparé une délicieuse tarte aux myrtilles. Une recette viking qu’elle tient de sa propre mère. Le secret de ce goût inimitable dont Harald raffole,  est d’avoir 3 épaisseurs de fruits. Cependant, sa mère veille, il n’aura le droit qu’à une seule part du gâteau. Elle a beau lui affirmer que s’il en prend plus, il risque d’avoir mal au ventre. Il pense plutôt à une punition. « C’est pour ton bien ! » Lui affirme-t-elle pourtant.

Chapardage

Au petit matin, la maisonnée dort encore. Harald se retourne dans son lit depuis plus d’une heure. Il pense sans arrêt au reste de la tarte aux myrtilles. Attendre l’après-midi pour avoir le droit d’en déguster un autre morceau, lui paraît inconcevable. Sans un bruit, il se lève et se dirige vers le garde-manger. Elle trône là, au milieu d’autres victuailles. Il ne peut pas résister plus longtemps. Pour éviter de se faire prendre, il choisit d’être raisonnable et se coupe juste une demi-part. Personne n’aura l’idée de vérifier. Il engloutit donc son butin, non sans mastiquer chaque bouchée afin d’en retenir le goût.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Pourquoi l'herbe est-elle verte ?

Brossage de dents

« Debout tout le monde ! C’est l’heure de se lever. » Thyra, comme tous les matins est la première prête pour affronter la nouvelle journée. A peine Harald a-t-il franchi la porte de la cuisine, qu’elle lui ordonne d’ouvrir la bouche. Il ne comprend pas le sens de cette démarche et obtempère sans rechigner. Elle ne peut pas avoir découvert son larcin ! Et quel rapport avec l’inspection de sa bouche ? Il sait que le brossage systématique des dents 3 fois par jour, n’a pas encore été inventé au Danemark chez les vikings.

Bluetooth

« Je m’en doutais ! Harald, tu as trahi notre confiance, tu as mangé une part de tarte aux myrtilles sans ma permission. Surtout ne t’avise pas de me mentir, tes dents en sont toutes bleues ! » Ah les mères ! On ne peut rien leur cacher. Harald, ce jour-là, a découvert qu’il est très vilain de faire des coups en douce, même avaler une part de tarte sans autorisation, expose à des mesures de rétorsion. Depuis, tout le monde le surnomme Harald les dents bleues (Harald Bluetooth) en souvenir de ce jour.

Royaume du Danemark

Toute cette histoire est intéressante, mais elle n’explique pas vraiment quel est le rapport entre un enfant de 10 ans qui chipe une part de tarte aux myrtilles et la connexion Bluetooth ! J’y viens ! Si la mésaventure de ce jeune garçon aux dents bleues a influé sur une invention de la fin du 20ème siècle, c’est que son destin fut marquant pour l’histoire de l’humanité, au moins pour le Danemark ! En 958, il devint roi de ce beau pays. Son surnom le suit et son goût pour les myrtilles sous toutes ses formes n’a pas faibli.

Réformes de tous temps

Le métier de roi est souvent envié pour le pouvoir qu’il procure, mais il n’est pas de tout repos, surtout à cette époque où l’assassinat est monnaie courante. Tant qu’à assumer cette lourde tâche, autant prendre des décisions, et Harald en prit des radicales. Pour commencer, il impose le christianisme dans tout le royaume. A l’aide d’un envoyé de l’église Poppon (j’ai mis son nom, même si pour notre sujet, cela n’a pas d’importance, parce que je le trouve amusant), il fait une OPA sur le panthéon viking pour imposer Jésus. Tout le monde n’est pas ravi de ce nouveau dieu mais il ne laisse pas le choix à ses sujets.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Le chantier d'à côté

Une dernière part de tarte …

Il profite de cette situation pour unifier tout le pays qui est parsemé de chefs de clans. Le Danemark reconnaît en lui, le roi qui a su créer un véritable état, le faire évoluer et le rendre puissant vis-à-vis de ses voisins. Forcément, toutes ces actions ne font pas l’unanimité et il meurt lors d’un combat en 986, à l’âge de 75 ans. Une chose que l’histoire n’a pas retenue, a-t-il eu le temps de déguster une dernière part de tarte aux myrtilles avant de se faire occire ?

Une idée d’ingénieur

Un petit saut dans le temps, plus de mille ans plus tard en 1996, l’ingénieur qui travaille sur la communication sans fil entre les téléphones et les ordinateurs, propose le surnom d’Harald pour baptiser son invention. La société Ericsson, créatrice de cette norme, la partage avec les plus grandes marques de l’informatique et du téléphone. Elle trouve dans ce nom, le moyen d’honorer la mémoire d’un ancêtre scandinave qui a su unifier son pays, comme cette norme qui unifie la communication des différents appareils entre eux.

Vous savez tout !

Les ingénieurs ont parfois des idées originales, la gourmandise d’Harald, à cause de leur idée, est maintenant connue de la planète entière (au moins de ceux qui lisent le Marchand d’Histoires). Pour enfoncer le clou, le logo utilisé pour la connexion Bluetooth, représente les initiales, en écriture runique, d’Harald les dents bleues. La prochaine fois que vous oublierez votre téléphone portable sur la table de la cuisine avant de partir et que votre connexion Bluetooth vous le rappellera, ayez une petite pensée pour Harald et sa tarte aux myrtilles. Dans l’affaire, j’ai une envie folle de tarte aux myrtilles !

Connaissais-tu l’origine de la connexion Bluetooth ? J’espère que grâce au marchand d’histoires, tu vas pouvoir épater à nouveau tes amis par tes connaissances. Si un autre mystère te ronge, tu peux m’en faire part dans les commentaires afin que je puisse mener une nouvelle enquête.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter on "Pourquoi la connexion Bluetooth s’appelle Bluetooth ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*