Pourquoi tourner autour du pot ? et le point de vue des anglais ?

Tourner autour du pot

Je ne vais pas tourner autour du pot, aujourd’hui, j’arrive à la leçon numéro 48 du niveau C1 de l’application qui s’efforce de m’apprendre l’anglais. J’écoute des vidéos avec des personnages qui parlent à toute vitesse où je ne comprends pas tout. Au bout de la deuxième audition, les paroles commencent à avoir un peu plus de sens. Le reste du cours consiste à décortiquer les phrases et expressions employées. Tous les jours, je m’impose ce rythme, car je pense qu’à force, quelque chose va bien finir par rentrer dans ma tête sans en ressortir aussitôt. Parfois, certaines tournures arrivent à tenir plusieurs jours, surtout si un détail particulier à retenu mon attention. Par exemple : « To turn around the bush »

Tourner autour du pot

Vous connaissez bien entendu la traduction : Tourner autour du buisson. Mais pourquoi autour du buisson ? Tout le monde sait que l’expression correcte c’est « Tourner autour du pot ! » Il y a là un mystère digne d’un marchand d’histoires, un nouveau défi. D’où vient cette expression bizarre de tourner autour du pot et pourquoi les anglais l’on traduite en tourner autour du buisson ? Une enquête profonde et fouillée s’avère nécessaire pour lever le voile. Ce que j’ai découvert va vous stupéfier. Vous pourrez, une fois de plus, briller en société en le racontant à vos amis lors de vos dîners. Mais, attention certaines scènes peuvent heurter la sensibilité d’un public non averti, alors éloignez les enfants pour une fois.

Le roi soleil

Le règne de Louis XIV fut le plus long de toutes les monarchies du monde connu, même Ramsès II, qui a longtemps détenu le record avec 66 ans,  fait  office de petit joueur face aux 72 ans du français. Elisabeth II a bien essayé de rafler la mise, mais elle a dû jeter l’éponge au bout de 70 ans seulement, manque de pot pour elle, si près du but. La médaille d’or reste donc à la France, il aurait été dommage de se faire doubler par les anglais ! Bon, il faut bien reconnaître que Louis XIV, n’avait rien d’un démocrate et pour cause. Il a même imposé le pouvoir royal absolu. Beaucoup plus pratique, il décide de tout, personne ne le contrarie et il peut ainsi mettre en place des protocoles qui peuvent nous sembler un peu curieux aujourd’hui.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Comment ChatGPT a sauvé le travail de l'écrivain en détresse

Le besoin matinal en public

Par exemple, le matin, comme tout être normalement constitué, il passe un moment sur le trône. Vous me direz, pour un roi quoi de plus naturel ! Mais lui, en tant que personnage public qui décide de tout, ce moment ne se déroule pas en intimité comme vous et moi. En fait, je ne sais pas pour vous, mais pour moi oui. Il profite de ce moment pour accorder des audiences. Il y a même foule  et un cérémonial précis avec liste d’attente des mois à l’avance. Un chambellan s’occupe spécialement de cette tâche. Nombreux sont ceux qui tentent de le soudoyer pour griller des places et assister à la défécation de leur souverain. L’idéal est d’avoir le droit à la parole juste après la chute de la crotte dans la chaise-pot, le roi, détendu accorde plus facilement des faveurs.

Tous tournent autour du pot

Afin de ne pas laisser les gens statiques, les quémandeurs tournent autour du trône d’aisance les uns derrière les autres. Au moment choisi, le préposé les invite à s’adresser au roi.  Certains, surtout les habitués observateurs, connaissent le meilleur moment pour parler au roi. Tant qu’ils n’ont pas senti l’odeur caractéristique, ils préfèrent passer leur tour et continuer de tourner autour du pot ! Vous avez maintenant l’explication historique de cette formule. Bien sûr, comme la France domine le monde en ce temps-là, beaucoup de souverains étrangers sont tentés de copier les us et coutumes de la cour de Versailles. Notamment, l’ambassadeur d’Angleterre, qui un jour pût découvrir cette habitude royale, s’empressa de faire un rapport à la reine Anne.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Comment Zeus a-t-il contribué à l'invention qui révolutionne notre vie ?

La reine Anne fait aussi ses besoins

L’idée lui paraît géniale, obliger les nobles anglais à tourner autour d’elle pendant qu’elle défèque lui permettra de les avoir à l’œil. La dose d’humiliation ajoutée, pour ces vieux lords imbus d’eux-mêmes, lui plaît beaucoup. D’un autre côté, avoir des regards lubriques pointés sur elle tous les matins, ne la satisfait pas pleinement. Elle fait donc plancher tous les grands savants de l’époque afin de trouver une solution à cette quadrature du cercle. Comment obliger ces vieux dégoûtants à venir et l’implorer tous les matins, sans qu’elle subisse d’outrages. La puissance future de l’Angleterre dépend du travail acharné d’érudits, comment tourner autour du pot sans voir le pot !

le principal c’est tourner

La solution vient d’une de ses dames de compagnie, lady Piccadilly. Pourquoi n’installerions-nous pas des plantes vertes autour de ce trône matinal ? Ainsi, le public peut tourner autour du pot sans le voir directement, ils entendent, sentent et aperçoivent leur reine tout en préservant sa pudeur. Le concept est intelligent. ’ensemble ressemble à un buisson et donc l’expression tourner autour du pot, devient tourner autour du buisson : To turn around the bush. La reine Anne est si contente qu’elle donne immédiatement au principal rond-point de Londres, le nom de sa dame de compagnie : Piccadilly circus. Grâce au marchand d’histoires, ce sont trois mystères résolus en une seule fois.

Vous venez d’enrichir vos connaissances avec cette nouvelle aventure du Marchand d’histoires. Nous n’allons pas tourner autour du pot plus longtemps, je compte sur vous pour m’écrire un commentaire pour me dire combien vous l’avez appréciée.

Spread the love
 
 
  

Soyez le premier à commenter on "Pourquoi tourner autour du pot ? et le point de vue des anglais ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*