Le roi et la vache au lait de qualité

Le roi du Boukistan avec ses guerriers

Cette histoire se déroule dans un royaume lointain en l’Asie centrale. Le roi, tout puissant, possède un harem que de nombreux souverains frontaliers lui envient. Il règne depuis for longtemps, si bien que ses quatorze épouses, lui ont donné beaucoup d’enfants. Une telle quantité de femmes à s’occuper ne comporte pas que des réjouissances, il faut aussi assurer et, quand on vieilli, la vigueur de la jeunesse lui fait parfois défaut. Heureusement, il a une botte secrète.

Du lait pour un nouveau-né

Un matin, un de ses enfants a besoin d’une nourrice, sa mère a beaucoup de qualités mais pas la lactation. Des femmes se présentent, mais elles ne plaisent pas au roi, sauf une qu’il trouve très avenante. Aussitôt, plusieurs de ses épouses boycottent cet intrigante. Elles se trouvent assez nombreuses comme çà, inutile de tenter me roi, déjà qu’il a du mal à assumer ses devoirs . Il fut donc décidé d’utiliser les services d’une vache pour répondre à l’urgence.

Un effet inattendu

L’enfant ne fait pas le difficile, au contraire, il boit avec avidité. Chose curieuse, après sa tétée, il développe une érection impressionnante pour un nourrisson. Les femmes s’en amusent et ne font pas immédiatement le rapprochement avec son repas. Pourtant, le pauvre bébé doit supporter son membre gonflé presque une heure. Quand le biberon suivant arrive, la même cause produit le même effet. Là, un soupçon survient, et si le lait de cette vache avait des vertus particulières ?

Le roi boit du lait

Une des épouses, la favorite du moment, comprend tout l’intérêt de ce prodige et révèle au roi les effets de ce lait. Celui-ci, d’abord septique, pense à une plaisanterie, mais il doit bien se l’avouer, peu de personnes se permettent de rire à ses dépends, une tête est si vite coupée. Alors, il se décide à tenter l’expérience. Le soir venu, il se couche en compagnie de son épouse préférée et s’envoie un verre de lait de la fameuse vache. L’effet escompté arrive au bout de cinq minutes seulement, à peine le temps d’entamer les préliminaires.

Des effets indésirables

Au petit matin, il se félicite de sa décision, cela fait plusieurs lunes qu’il n’avait pas assuré de cette façon, un festival de positions inédites avec un pieu toujours dans l’action. Un inconvénient, cependant, accompagne sa performance, il se sent un peu patraque, comme s’il avait mal digéré son repas. Il commence avec des pets bien odorants qu’il supporte lui-même difficilement. Puis le second effet kiss cool, une diarrhée carabinée succède aux gaz nauséabonds. Tout cela se dissipe vite, mais ces inconvénients gâchent le souvenir de sa nuit torride.

Les gènes commandent

Le roi, comme pratiquement tous ses sujets, est intolérant au lactose. Une simple prise de sang dans un laboratoire médical pourrait le renseigner, mais à l’époque et dans ces contrées, c’est un peu compliqué. Pour l’aider à trouver une solution, toutes les épouses cherchent une solution. Surtout quand elles ont eu connaissance des performances quasi miraculeuses de leur époux. Manque de pot, toutes les vertus aphrodisiaques du lait disparaissent à la moindre tentative de transformation. Que ce soit sous forme de fromage incorporé dans un gâteau ou additionné à du thé brûlant.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Pourquoi cette maudite porte ne s'ouvre pas ?

le roi déçu

Le cœur serré, le roi et ses épouses doivent abandonner ce breuvage merveilleux. La vache , cependant, bénéficie de soins particuliers avec litière fraiche et nourriture saine à volonté. La vie continue et le monarque doit penser à sa succession.  Il se méfie de son premier fils, un bon à rien qui ne pense qu’à dépenser de l’argent dans les lupanars et s’enivrer. Plusieurs fois, il a tenté de lui expliquer ses devoirs et de l’associer aux affaires du royaume. Peine perdue, son rejeton ne comprend rien et devient violent s’il insiste. La tradition séculaire veut que ce soit l’aîné qui monte sur le trône, comment faire ?

Princesse Yasmine

Il y a bien Yasmine, sa fille adorée. Techniquement, elle est même l’aînée d’une journée par rapport à l’incapable. Sa mère, la première reine chérie, avait du mal à enfanter et c’est pourquoi il a débuté son sérail. Miracle, une grossesse finit par se présenter mais elle lui fut fatale. La deuxième épouse revendiqua, pour son fils, la priorité pour la future succession. Pour commencer, c’est un garçon et, tout le monde le sait, seul un garçon a les couilles pour monter sur un trône. Ensuite, avec la complicité et la mauvaise foi d’un grand prêtre, les astres ont révélé qu’en réalité Yasmine était prématurée et donc la cadette. L e seigneur, à l’époque, très affecté par le décès de sa première reine, se laissa faire. Aujourd’hui, il regrette.

Le roi fier de sa fille chérie

Yasmine possède toutes les qualités qu’un père, et même un roi, peut espérer d’une fille comme elle. Elle surpasse tout le monde par son intelligence et sa beauté. Tous, sauf peut-être son demi-frère, apprécient son caractère sincère et généreux. Toujours attentive aux désirs de son père, elle aime le suivre partout et n’hésite pas à partager ses convictions avec lui. Elle sait se montrer juste mais ferme. En fait, tout ce qu’il faut pour faire un futur roi au top. Il lui manque simplement un service trois pièces dans la culotte. Mais le roi est le roi et il peut décider ce qui vaut pour son royaume. Pourquoi une femme n’assumerait-elle pas sa fonction ? Qui va l’empêcher de faire évoluer ces règles archaïques qui prétendent qu’une femme ne peut pas lui succéder ?

Un complot contre le roi ?

La deuxième épouse ne l’entend pas de cette oreille. Quoi, le roi veut évincer son fils légitime au profit de cette dévergondée ! Que nenni ! Elle vivante, il n’est pas question qu’elle se laisse faire. Elle sermonne son enfant sur les dangers que représente Yasmine. Il doit agir vite et fort s’il ne veut pas voir le pouvoir lui échapper. Dans un premier temps, il ne comprend pas trop l’intérêt de bouger. Les responsabilités l’ennuient et il n’a aucun goût pour le protocole. Croit-il que si Yasmine devient reine, il pourra continuer à mener sa vie de patachon actuelle ? Elle le considérera comme un parasite dont il faut de débarrasser. Il risque de disparaître sans autre forme de procès pour ne pas lui faire d’ombre.

Un charmant ambassadeur

Le roi reçoit un ambassadeur d’un pays lointain situé vers l’ouest dans des contrées qu’il considère peu civilisées. L’homme semble assez athlétique avec un teint un peu pâlot. Il doit manquer de soleil. Yasmine, à la droite de son père le dévore des yeux. Ce représentant occidental lui plaît beaucoup. Son costume ne correspond à rien de ce qu’elle connaît et cela met assez en valeur sa musculature. Il s’exprime avec un accent charmant et, ce qui ne gâte rien, il lui sourit. Elle divague dans ses pensées si bien qu’elle ne remarque pas son frère accompagné de deux sbires qui se précipite sur elle pour tenter de l’occire. Armés de sabres, ils engagent le combat contre les gardes du roi pendant que lui l’attrape par les cheveux et tente de lui ouvrir la gorge.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Le vent souffle et le volet claque

Un héros blessé

Le bel ambassadeur intervient et retourne le coutelas du frère contre lui-même et sauve ainsi la princesse. Il aide ensuite les gardes à achever les traîtres. Dans la bagarre, il reçoit une profonde entaille à l’aine et tombe, gisant dans son sang. Yasmine accours à son chevet et le fait emmener afin de le faire soigner. Son geste de bravoure influence favorablement le roi à son égard et il fait demander son chirurgien personnel pour sauver ce beau jeune homme. Après plusieurs jours entre la vie et la mort, sa robuste constitution reprend le dessus et le voilà sauvé. Yasmine l’a veillé sans arrêt. Son cœur bat à l’unisson avec ce héros qui s’est sacrifié pour elle. Sa décision est prise, elle le veut pour époux. Que va dire le roi ?

Essayer c’est l’adopter

Contrairement à ses craintes, le roi accueille plutôt favorablement cette nouvelle. Par contre, comme l’a montré son expérience, il veut être certain que le bougre soit capable d’honorer convenablement sa fille. Un essai s’avère indispensable. Il organise donc une soirée  privée pour tester ses capacités. Le futur gendre, un peu surpris de cette coutume, s’y plie avec abnégation. Malheureusement pour lui, ses blessures ont ramolli son haricot et il peine à valider la démonstration. Mais Yasmine, qui pense à tout, lui procure un verre de lait de la vache merveilleuse et, en moins de temps qu’il ne faut à un cosaque pour vider un litre de vodka, le voilà pourvu d’un outil impressionnant.

Un nouveau mystère résolu

Le reste de l’affaire ne devient qu’une formalité et son imagination lui permet d’obtenir son certificat haut la main. Mais oui, vous y pensez vous aussi, le lendemain matin risque d’être moins glorieux ! Nous avons déjà vu les effets secondaires d’une dose de ce lait miraculeux. Contre toute attente, notre homme passe sans encombre ce moment difficile grâce à ses gènes. Il peut digérer le lactose ! Si bien que seuls les effets bénéfiques agissent sur lui. Il vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants bien entendu. Notre histoire se déroulait au Boukistan, un pays coincé aux confins du Turkmenistan et de l’Afghanistan. La vache elle, portait le nom de Viagra et c’est pourquoi la société Pfizer a baptisé sa célèbre pilule bleue en son hommage. Encore un mystère résolu grâce au Marchand d’histoires.

L’intolérance au lactose dont pâtit le roi, n’a rien d’une tare, bien au contraire. Au niveau mondial 80% de la population partage ce fait ce qui constitue donc la norme. Les personnes tolérantes disposent donc d’un avantage évolutif ce dont Yasmine a pu profiter. Un commentaire sera le bienvenu.

Spread the love
 
 
  

Soyez le premier à commenter on "Le roi et la vache au lait de qualité"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*