Le ruban vert, indispensable pour la fibre

Jersey face à la Normandie c'est comme le ruban vert face à la fibre, indispensable
Jersey face à la Normandie c'est comme le ruban vert face à la fibre, indispensable

Connaissez-vous Portbail-sur-mer ? Cette commune littorale, se situe face à Jersey, sur la côte ouest du Cotentin en Normandie. L’été, beaucoup de touristes rejoignent cette partie de notre beau pays, pour y trouver un peu de fraîcheur. Le réchauffement climatique réussit à transformer, pendant la saison chaude, le reste de la France en fournaise. Ici, le climat reste tempéré, ce qui attire les personnes qui veulent voir encore un peu de verdure, un véritable ruban vert. Pour connaître la météo, rien de plus simple. Vous allez sur la plage, si vous voyez parfaitement Jersey, il va pleuvoir. Si vous ne voyez plus Jersey, il pleut déjà.

Un désert numérique

Nous aimons tellement le secteur, qu’il y a quelques années, mon épouse et moi avons investi dans une petite maison de bord de mer. Il n’y a aucun luxe, mais ce pied-à-terre rempli sa fonction, pouvoir aller se baigner sans avoir à prendre un véhicule et décompresser par l’absence de télé. La lecture, le bricolage, la sieste et bien entendu le scrabble occupent toutes nos journées. Et, cerise sur le gâteau, le téléphone portable passe très mal. Le plus souvent, Jersey devient le fournisseur d’accès au réseau mobile. Nous faisons donc l’impasse sur les communications vers l’extérieur, sauf en cas d’urgence, une panne de rosé par exemple.

Où est la fibre ?

Il y a cependant un hic à ce monde enchanteur, la connexion internet ! Vous me direz, je ne comprends pas, vous faites des louanges sur les bienfaits de l’absence de télé et du téléphone et vous avez l’air de regretter le web ! En réalité, je ne dénigre pas internet, mais c’est compliqué. Le dégroupage n’existe que depuis quelques années et les forfaits que les opérateurs proposent nous obligent à s’abonner à l’année alors que la maison n’est utilisée que pendant 2 à 3 mois maximum ! l’investissement n’est pas très rentable. Miracle sur les investissements, le département a décidé d’installer la fibre dans le commune. Pour nous tenter encore plus, elle pendouille sur le poteau face à la maison.

Quel intérêt a-t-on à se connecter ?

Pourquoi nous faut-il internet malgré tout ? La première raison, et la plus importante, une bonne connexion internet attire les enfants. Même si maintenant, ce sont de jeunes adultes, il leur faut absolument un moyen de rester en contact avec leur communauté. Il ne faut surtout pas oublier les jeux en ligne genre World of Warcraft ou Hearthstone. Nous même, aimons, de temps en temps en soirée, une petite séance du 7ème art que nous propose Netflix, ou visionner quelques vidéos sur Youtube pour rester un minimum informé.

La concurrence des opérateurs a commencé

Je me décide donc à comparer les offres des différents fournisseurs du marché. Première bonne surprise, tous les opérateurs proposent leurs services. Il y a quelques mois encore, nous n’avions le droit qu’à des offres locales ce qui explosait le budget. Je m’intéresse particulièrement à l’offre de Sosh, le discounteur d’Orange. Il propose de m’installer la fibre pour moins de vingt euros par mois et sans engagement ! Je pourrai donc résilier aussitôt les vacances terminées, un bon plan ! Je n’attends pas une minute de plus, les vacances démarrent dans quinze jours à peine. Si je veux en profiter dès le départ, je dois souscrire dès maintenant.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Un massage, une excellente idée cadeau

Commerce et réactivité

A peine je clique sur le bouton de demande de renseignements pour un nouveau contrat, que mon téléphone sonne dans la foulée. Quelle réactivité ! En deux temps trois mouvements, le rendez-vous d’installation est pris pour le premier lundi de nos vacances, impeccable. Je reçois entre-deux tout le matériel estampillé Orange, ce qui me rassure encore plus sur le sérieux de l’entreprise. J’informe les intéressés de ma démarche afin qu’ils prévoient dans leur calendrier, de venir faire un tour à Portbail-sur-mer pour profiter de la pointe de la technologie et d’une vitesse de navigation supérieure à celle de notre résidence principale.

Covid 19 et protocole

Quatre coups brefs nous réveillent en sursaut, nous jetons un coup d’œil sur la pendule, 8 heures. Ce ne peut être notre installateur, le rendez-vous est prévu à 10 heures, deux sms et un appel direct l’ont confirmé. L’opératrice de la société Sosh, a même insisté sur les gestes barrières et l’attitude à avoir avec le technicien. Je dois garder mes distances, lui permettre de se laver les mains, bien entendu, porter un masque et il ne faut surtout pas qu’il y ai plus d’une personne dans la même pièce que lui. Si on veut éviter que l’épidémie reprenne, cette demande est tout à fait légitime. Je m’étonne donc, devant cette organisation si impeccable, que le technicien puisse arriver en avance. Il n’y a qu’un moyen d’en avoir le cœur net, je vais ouvrir.

La connexion à la fibre devient une question d’heures

Je découvre, assis dans sa camionnette munie d’une nacelle, un jeune gars qui tapote sur une tablette. le technicien a deux heures d’avance, première fausse note dans cette symphonie qui sonnait si bien jusqu’à présent. Je préfère de l’avance, je pourrai profiter ainsi du service et de la navigation à haute vitesse plus rapidement. Après une présentation rapide et une confirmation de la raison de sa venue, nous étudions ensemble le meilleur trajet que son câble chargé d’optique doit prendre pour atterrir directement dans mon séjour. Le cheminement devient vite évident. Il suffit de suivre l’ancien fil du téléphone en cuivre qui sera obsolète dans quelques instants.

Nous réglons les derniers détails

L’arrivée jusqu’à la maison se fera en aérien. En effet le boitier qui contient le sésame pour la grande accélération, s’accroche au poteau en béton en face de la maison. Il aurait été préférable que l’installation se fasse par une tranchée, mais tous les réseaux, sauf l’assainissement, arrivent sur ce poteau. Tant pis pour l’esthétisme, le principal reste le service rendu. Il vaut mieux avoir des guirlandes suspendues au-dessus de la route que rien du tout ! Nous entrons maintenant dans la quatrième dimension !

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Une spectatrice trop curieuse

Le fameux ruban vert !

” Bizarre, je ne vois pas le ruban vert sur le poteau ! ” Le technicien semble ennuyé par cette décoration manquante.” De quoi parlez-vous ? Un ruban vert pour quoi faire ?” ” Si je veux accrocher mon câble au poteau, il doit être signalé par un ruban vert. Le poteau appartient à Enedis qui doit en valider la solidité, je ne peux rien faire !” Je suis abasourdi par ce que je viens d’entendre. Je tente de comprendre ce qu’il me dit. ” Comme vous pouvez le remarquer, ce poteau va résister à la prochaine tempête sans broncher !” “Oui.” ” La boite que vous devez raccorder, se trouve elle-même sur ce poteau ! ” Oui.” “Je ne suis pas le premier à me raccorder, regardez, mon voisin est lui-même raccordé directement sur le poteau.” “Oui mais sans doute pas avec Orange.”

Pour pouvoir s'accrocher à de ses poteaux, Enedis doit valider sa solidité grâce à un ruban vert, notamment pour la fibre.

Une négociation serrée

” Prenons comme hypothèse qu’ils vont refuser, que se passe-t-il ?” ” Ne vous en faites pas, il vont accepter, mais sans le ruban vert, je ne peux rien faire.” “Vous pouvez, peut-être, installer aujourd’hui comme prévu, et la validation viendra confirmer votre travail ?” “ J’voudrai bien, mais j’peux point !” “Pourquoi avoir pris un rendez-vous aujourd’hui si vous ne pouvez rien faire ? Vos services devraient savoir s’ils sont autorisés ou non à intervenir sur ces fichus poteaux !” ” Je comprends votre désarroi. Je vous promets donc, que je vais faire un dossier dès que je rentre au bureau, pour demander à Enedis d’intervenir pour poser le ruban vert !”

Ruban vert, où es-tu ?

J’ai réussi à garder mon calme d’un bout à l’autre de cette intéressante conversation. Mais le gars n’a pas voulu en démordre, sans doute un esthète pour qui un poteau sans ruban vert, n’est pas vraiment un poteau. Adieu surf à grande vitesse, téléchargements ultra rapide, films en Streaming sans à-coups et jeux en ligne en version ultra HD. Il repart donc vers de nouvelles installations, en me laissant à ma symphonie qui commençait si bien, mais qui finit avec des fausses notes. Je pense justement, que pour le questionnaire de satisfaction, les notes seront à l’image du service.

Après avoir raconté cette histoire de ruban vert à quelques amis, je me suis aperçu que beaucoup d’entre eux avaient également subit un passage dans la quatrième dimension. Des protocoles curieux ou des processus qui se mordent la queue. Bref, cela m’encourage a créer une nouvelle catégorie. L’absence de connexion a aussi créé une absence de publication. Je t’invite à me laisser un commentaire.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter on "Le ruban vert, indispensable pour la fibre"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*