Le cachalot de l’île Maurice

Le cachalot de l'île Maurice
Le cachalot de l'île Maurice

Quelle sera votre prochaine destination pour vos vacances ? Admettons que vous aimiez la mer bleue turquoise à 25 degrés toute l’année. La plage de sable blanc avec des cocotiers constitue un paysage qui vous va bien. Avec tout ça, on ajoute un ciel bleu et des températures supportables, proches de celles de l’eau. Connaissez-vous un endroit pareil ? Trop facile ! Le titre de cette histoire vous guide. Ce sont effectivement les conditions qui règnent sur l’île Maurice.

Une baleine avec des dents

Dans le titre on parle du cachalot de l’île Maurice, savez-vous à quoi ressemble un cachalot ? Une bête énorme qui peut atteindre 20 m de long pour peser jusqu’à 57 tonnes. Une baleine qui, contrairement aux autres représentants de cette famille de taille similaire, ne se contente pas de manger du plancton. Il a des dents et il chasse pour se nourrir. Peu de personnes auraient l’idée d’aller nager avec de pareils bestiaux et je les comprend. Toute une colonie de ces grands mammifères, habite à l’île Maurice, on peut dire qu’ils auraient pu plus mal choisir. Cela vous refroidit-il d’aller faire de la plongée la-bas ?

Le moniteur de plongée

Je vais vous raconter une histoire vraie dont Hugues Vitry, moniteur de plongée sous-marine local, fut l’un des protagoniste. Ce jour-là, Hugues à bord d’un petit bateau, a la visite d’Eliott, un cachalot de belle taille qui est né sur le secteur. On ne s’amuse pas à donner un nom à un animal si on ne l’a jamais vu avant. Il n’est donc pas spécialement surpris de le voir et il a déjà eu l’occasion de plonger en sa compagnie. L’attitude d’Eliott est inhabituelle. Il tourne autour du bateau la gueule grande ouverte. Que se passe-t-il ?

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Voyage unique aux Amériques

Un comportement bizarre

Est-ce une menace ? Le cachalot s’est-il levé du pied gauche ? A-t-il décidé qu’aujourd’hui, il goûterait enfin la chair humaine ? Cependant, il n’attaque pas le bateau et au bout d’une demi-heure à tourner autour, personne ne comprend ses intentions. Rien ne vaut un bon texto pour se faire comprendre, mais, pas équipé, il se contente de continuer à attirer l’attention avec son manège. La sagesse populaire nous informe que dans le doute abstiens-toi ! Une stratégie pleine de bon sens face à une menace potentielle de quelqu’un, qui ne boxe pas dans la même catégorie que vous.

Un hameçon

Au moment de partir, Hugues ou peut-être Karen, son épouse, aperçoit dans la bouche du monstre, un hameçon planté dans sa mâchoire inférieure. En réalité, ce cachalot de l’île Maurice, vient simplement, si ce mot correspond vraiment à la situation, demander de l’aide ! Je dois reconnaître, que jamais un cachalot n’est venu me solliciter pour ce genre de service. Contrairement à notre moniteur de plongée, je n’en rencontre pas souvent sur les plages normandes. Que va-t-il faire ? Que feriez-vous à sa place ?

Le cachalot de l’île Maurice

Bien entendu, il se met à l’eau ! c’est vraiment ce que vous auriez fait ? Il s’approche de Eliott qui s’apprête le mieux qu’il peut en ouvrant largement sa gueule garnie de dents. D’un geste sûr, Hugues s’empare de cet hameçon qui résiste un peu, et, à force de le faire jouer, il arrive à l’arracher telle une dent cariée. La semaine dernière, j’ai voulu simplement faire avaler à ma chatte, un produit vermifuge pour la soigner. Je suis plus lourd qu’elle et nous étions deux. Bien qu’elle n’ait pas souffert, et que je lui ai bien expliqué avant, ce que j’allai faire, elle n’a pas hésité à tenter de me mordre et me griffer. Je ne suis pas certain que je me porterais volontaire pour vermifuger un cachalot.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Comment écrire une chanson en 5 minutes

Happy end

Non seulement Hugues ne s’est pas fait dévorer ou blesser, mais Eliott a supporté sans broncher la douleur et a fait “la fête” à son sauveur. Ce qui semble incroyable dans cette histoire, qu’une bête sauvage vienne donc solliciter le représentant d’une autre espèce, pour résoudre son problème. Un pari, basé sur une confiance improbable, a permis d’aboutir à cette “happy end” qui caractérise une bonne histoire vraie. Dès que vous arriverez pour vos vacances, vous ne regarderez plus le cachalot de l’île Maurice de la même façon.

Si vous vous avez aimé cette histoire, je vous encourage à la faire connaître et à vérifier sa véracité à l’aide des liens que vous avez découvert au long du récit sur le cachalot de l’île Maurice. Un commentaire est aussi le bienvenu.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter on "Le cachalot de l’île Maurice"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*