Tout va très bien, juste un petit soucis à t’expliquer.

Tout va très bien madame la marquise de Pompadour
Tout va très bien madame la marquise de Pompadour

Je m’appelle Didier et je reviens d’un voyage de quinze jours en Corse, tout va très bien ! La mer, la montagne et surtout le soleil, quand on habite la Normandie, où il fait toujours très beau, on apprécie. La réputation d’île de beauté se justifie. Mais il y a toujours un moment où les meilleures choses finissent. Je dois rentrer à TORIGNY-les-VILLES. Je pense que vous connaissez aussi cette charmante cité avec son château et ses étangs avec jet d’eau incorporé, tout à fait beau ! Bref, je rentre toujours heureux à la maison.

Retour à la maison

Je tente de joindre Nathalie, la voisine, à qui j’ai confié ma clé pour qu’elle veille particulièrement sur jacquot. Un mainate qui sait siffler la Marseillaise ! Je l’appelle donc de l’aéroport de Caen afin de savoir si elle a pu s’en débrouiller. Je dois m’y reprendre à trois fois pour pouvoir l’avoir en ligne, comme toujours. Heureusement elle finit par décrocher. Quel soulagement ! Elle me répond d’une voix enjouée. « Mais, oui Didier, tout va très bien ! Juste un petit souci, Jacquot s’est envolé ! Il est parti et je ne l’ai pas encore retrouvé. »

Comment jacquot s’est-il enfuit ?

« Comment, Nathalie ! Oui, comment Jacquot a-t-il pu s’en aller, il dispose d’une grande cage et il ne la quitte pratiquement jamais. » « En fait, la porte de la cage était ouverte, il en a profité pour s’enfuir. » « Qui a ouvert la porte de la cage ?  » « Personne en particulier, la porte s’est ouverte toute seule quand la cage est tombée de la table, mais tout va très bien ! » « la table a été renversée ? » « Oui, quand celle-ci s’est retournée, la cage tombée, puis la porte s’ouvre, Jacquot est parti à ce moment là » « Comment cette table qui pèse très lourd, a-t-elle pu se renverser ? »

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Le dégât des eaux bénites partie 2

Pourquoi la table ?

« A cause du lit qui lui est tombé dessus. » « J’ai du mal à comprendre comment un lit qui se trouve à l’étage peut renverser une table du rez-de-chaussée. » « Le plancher a cédé, si bien que le lit est passé au travers, c’est comme ça qu’il a bousculé la table en renversant la cage. La porte, sous le choc, s’est ouverte et Jacquot en a profité pour s’échapper, voilà le déroulement des événements, mais tu peux te rassurer, tout va très bien ! » « Tu me dis qu’il n’y a plus de plancher dans ma chambre ? Mais c’est affreux ! Comment cela s’est-il passé ? »

Tout ne vas pas très bien !

« En fait, si le plancher a cédé sous le poids du lit, c’est qu’il était mouillé et donc fragilisé. Le lit étant très lourd, il est passé au travers. En tombant, il a bousculé la table qui s’est renversée entraînant la cage dans sa chute. La porte de la cage n’a pas résisté et elle s’est donc ouverte. Jacquot a aussitôt profité de l’aubaine pour s’échapper, mais rassure-toi, tout va très bien, je suis certain que nous allons finir par le retrouver. »

Jacquot, où es-tu ?

« Le plancher mouillé au point de céder sous le poids du lit, cela parait invraisemblable. Comment cela s’est-il produit ? » « Tout ça, c’est à cause des pompiers, avec leurs lances à incendie, ils ont tellement arrosé ton plancher que c’est toute cette eau qui a fini par le défoncer. Ton lit, je t’ai toujours dit que je le trouvais lourd, j’avais raison ! Il a traversé le plancher comme du beurre. La table pourtant bien stable, n’a pas pu résister et s’est renversée. La cage a été entraînée dans sa chute et c’est ainsi que la porte s’ouvrit et pour finir, le méchant Jacquot en a profité pour partir ! » « Que viennent faire les pompiers dans cette histoire ? »

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Un retour de vacances programmé

Eh oui, pourquoi les pompiers ?

« Il sont venu parce que je les ai appelé, bien sûr. » « Mais pourquoi les as-tu appelé ? » « Tu sais que je suis souvent à fleur de peau et pour atteindre un esprit plus zen, je me suis mis à la sophrologie. Pour m’aider dans ma concentration, j’ai choisi de pratiquer dans ta chambre car la déco était super sympa. Le professeur m’a vendu des bougies odorantes qui m’aident à me décontracter. J’en avais donc allumé trois pour mieux méditer. » « Comment ça, ma déco était sympa ? »

Tout va très bien madame la Marquise

« La semaine dernière quand tu m’as appelé pour prendre des nouvelles, j’étais en pleine séance. J’ai été obligée de sortir rapidement de ma concentration et j’ai dû renverser les bougies. J’avais laissé le téléphone en bas pour éviter de me déconcentrer mais je l’ai quand même entendu et je suis allée te répondre, tu insistais drôlement ! Les bougies ont dû mettre le feu, il y avait de la fumée partout et j’ai donc appelé les pompiers. il ne prennent pas de précautions du tout, ils ont tout arrosé. Le plancher a cédé. Le lit est tombé, il a renversé la table. La cage est tombée à son tour, ce qui a provoqué l’ouverture de la porte et Jacquot est parti. Tout ça, c’est un peu ta faute, tu ne trouve pas ? » 

Vous connaissez la chanson ? Maintenant, tu as certainement vécu une aventure similaire. Tu dois écrire le commentaire ou, autre choix, partager cette histoire et tout va très bien.

Spread the love
 
 
  

Soyez le premier à commenter on "Tout va très bien, juste un petit soucis à t’expliquer."

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*