Mais pourquoi le Nylon s’appelle-t-il le Nylon ?

pourquoi le Nylon s'appelle le Nylon

Vous qui sautez en parachute, qui allez à la pêche ou qui aimez porter de joli bas, votre vie serait complètement différente sans le Nylon. Pourtant cette fibre, qui sert à faire du tissu et bien d’autres choses, n’a pas toujours existé. Elle a même été inventée il n’y a pas si longtemps, officiellement le 28 févier 1935 par une équipe de chimistes de la société Du Pont de Nemours qui comme vous vous en doutez, vu son nom, est une entreprise américaine. Le Nylon vient de naître et il doit se faire connaître de la terre entière.

Un nom scientifique du Nylon

Une fois la découverte faite, ces scientifiques doivent donner un nom usuel à leur invention. Retenir « polycondensat de diacide carboxylique et diamine » n’est pas a la portée de tout le monde. Le marketing intervient, et la société décide de nommer l’invention le « Norun ». Les créatifs trouvèrent ça joli et en plus, pour celui qui a envie de réfléchir au sujet, ce mot explique que le tissu fabriqué ne file pas. On atteint la limite de la publicité mensongère, les nombreuses échelles visibles sur les jambes des porteuses de bas et collants faits de cette matière le prouvent, mais qui dit que la publicité doit dire la vérité ? 

Les inventeurs du Nylon gardent la main

Les cinq chimistes créateurs se mirent aussitôt en grève, il n’est pas question que ce mot débile désigne leur bébé ! Après moult tractations, la direction autorise ces blouses blanches à proposer un mot. Leur conciliabule ne dure pas longtemps, Wallace, le chef du groupe de travail, propose d’associer leurs épouses respectives au nom du produit. En effet, ils ont quand même passé de longues heures de travail sur le sujet, et sont rentrés, parfois, très tard le soir. La soupe avait largement le temps de refroidir dans l’assiette et après, tintin pour les galipettes.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Le gaz à effet de serre

Les femmes au pouvoir

Par contre, s’ils nomment leur invention en s’inspirant de leurs moitiés, tout sera pardonné. Ils pensent qu’ils auront, en plus, droit à un extra. Cette idée est adoptée à l’unanimité. Et donc, le nom retenu sera les initiales des cinq épouses, soit : Nancy,Yvonne,Louella,Olivia et Berta: le Nylob ! Wallace trouve que le mot ne sonne pas bien. Ses collègues partagent le même avis sauf Steven, le mari de Berta. Le débat s’annonce rude, pas question de changer de concept, l’enjeu est trop important. Les partenaires de Steven lui montrent clairement qu’il doit résoudre ce problème rapidement.

Pauvre Berta !

Chacun rentre chez soi, ils décideront le lendemain. Tout le monde sait que la nuit porte conseil. Par contre, pour Steven, une nuit infernale se profile. Maladroitement, il explique à Berta, que le nom de baptême de leur fibre se heurte à son prénom ! Tous ses collègues trouvent que Nylob sonne mal à cause du B final ! Quand Berta comprend qu’il se plaint de son prénom à elle, elle entre dans une rage folle et casse une bonne partie de la vaisselle qui lui passe sous la main. Comme par hasard , c’est le service de la belle-mère qu’elle a toujours trouvé horrible. Steven n’est pas dupe et monte le ton. Rarement, quand une discussion dégénère ainsi, une solution satisfaisante arrive. C’est donc à l’hôtel du cul tourné qu’ils se couchent ce soir-là. Lui qui espérait, comme ses collègues l’avaient prévu, une nuit entière de radada, pas de bol c’est raté.

Des effets indésirables inattendus

Au petit matin, il tente une autre stratégie. Il explique à Berta que Julien Clerc aura du mal à écrire sa chanson « la fille aux bas Nylob » car il n’y a pas beaucoup de mots qui riment en ob à part peut-être snob ou mob (diminutif de mobylette). Et la chanson française va souffrir de cette situation. Berta, née dans le Texas, ne parle pas un mot de français et donc reste très peu sensible à cet argument. Les voisins, Jason et Nina, débarquent à ce moment-là, ils ont entendu des éclats de voix et se précipitent donc pour voir ce qui se passe. Les problèmes de Steven et Berta ne les regarde pas mais cela les intéresse au plus haut point.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  les chaussures à réaction 3, je suis un imposteur

Les voisins s’en mêlent

Ils s’incrustent donc, et chacun des belligérants défend son point de vue. La discussion tourne un peu en rond, mais, au bout d’un moment, les voisins commencent à prendre parti. Jason pense que Berta ne doit pas se laisser faire et doit imposer son prénom qui est si joli ! Alors que Nina donne raison à Steven, Nylob est un mot ridicule, elle en profite pour trouver une rime supplémentaire, zob !  Cet argument emporte la décision. En effet Berta n’a pas envie que son prénom se ridiculise ainsi devant l’Histoire. Mais alors comment faire ? Comment sortir de cette situation inextricable ?

Le Nylob ou le Nylon ?

Jason propose une solution. Il suffit simplement d’échanger les épouses. Lui prend Berta alors que Steven récupère Nina. Un court silence suit cette proposition un peu inattendue. Mais, après réflexion, les quatre adultes responsables en présence, trouvent cet arrangement parfait. Pour le coup, Nylob se transforme en Nylon ce qui devient beaucoup plus vendeur ! Cher lecteur, je suis sûr que certains d’entre vous trouverons ce rebondissement absurde. En réalité, un long travail d’enquête, que seul un marchand d’histoires aguerri peut mener, m’a permis de découvrir cette vérité.

Vous aussi, vous êtes utilisateur du Nylon. Que pensez-vous de l’origine de ce mot ? Je vous invite à me faire des commentaires.

Spread the love
 
 
  

Soyez le premier à commenter on "Mais pourquoi le Nylon s’appelle-t-il le Nylon ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*