La pyramide Jolotaxi

pyramide Jolotaxi
pyramide Jolotaxi

Je vous l’avais promis, voici une nouvelle histoire qui concerne le peuple Jolotaxi. Vous avez pu les découvrir grâce aux nombreux codex que j’ai récupérés au Portugal. Leur étude me permet, dès maintenant, de vous révéler une vérité historique extraordinaire. Une nouvelle preuve que l’histoire, qu’on nous apprend à l’école, ne nous dit pas tout. Certaines vérités restent secrètes et le grand public, vous et moi, n’accédons pas à une information gardée pour des initiés. Heureusement, le marchand d’histoires va vous révéler ce qui vous paraîtra impossible, mais pourtant vrai dans la pyramide Jolotaxi.

Iva Papartou

Le codex nous donne une date très précise de cette histoire, elle s’est déroulée il y a précisément 4220 ans. A cette époque les Jolotaxis vivent un peu plus à l’ouest, ce qui correspond aujourd’hui à l’Equateur, plus précisément à Llanganates, un parc national qui possède un volcan qui à gardé un nom proche de notre civilisation, le volcan Cotopaxi. Les jolotaxis viennent de nommer un nouveau roi, Iva Papartou. Comme beaucoup d’hommes de pouvoir, il veut marquer son époque et faire de son peuple un des plus important de la région. Pour accéder au trône, il a prétendu descendre directement de Vanessa Dirapa, la déesse mère de tout ce qui vit sur terre.

Les bâtisseurs

Ce matin là, un groupe important de voyageurs arrive du nord. Ils ne ressemblent à personne du coin aussi bien physiquement que par leur façon de vêtir. Ils sont assez grands mais leurs caractéristiques principales est d’avoir la peau très foncée ainsi qu’un nez aplati. Heureusement, ils parlent la langue Maya qui s’apparente au Jolotaxi. Ils disent venir d’un pays lointain qui se situe de l’autre côté de l’océan Atlantique. Pour Iva Papartou, qui n’a jamais vu la mer, il ne comprend rien à leurs élucubrations. Ils se prétendent bâtisseurs, dans leur pays, ils ont construit de grandes pyramides et ils sont prêt à aider le jeune roi à bâtir la sienne contre son accueil et sa protection contre les Mayas qui veulent les réduire en esclavage.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Les chaussures à réaction 1, le semi-marathon

Voulez-vous une pyramide ?

Ils fuient devant ces derniers. Quelle manque de reconnaissance ! Après les avoir aidé à construire tous leur monuments depuis une vingtaine d’année notamment Teotihuacan et sa pyramide du soleil, même si officiellement elle ne date que de 200 ans avant JC soit il y a à peine 2200 ans. Pour dédouaner les archéologues, il n’est pas facile de dater de tel monuments. Comme la construction était de qualité, tous les peuples qui ont suivit, se sont attribués la paternité de ces ensembles. Mais ces hommes, originaire d’Egypte, affirment que ce sont eux qui ont tout fait, grâce à leur savoir-faire. Mais aujourd’hui, ils doivent fuir et ils vont mettre leur technologie au service de Iva Papartou.

Une technique au point

L’idée plait au roi, mais il reste dubitatif face au savoir potentiel de ces hommes foncés. Afin de lui montrer leur bonne foi, ils lui proposent de fabriquer une statue représentant Vanessa. Quelque chose d’énorme qui pèse plusieurs tonnes, que seuls les égyptiens savent faire. Les codex permettent d’expliquer leur façon de procéder. Ils commencent par choisir l’emplacement avec soin, quand vous faites un monolithe aussi lourd, il n’est pas question de s’amuser à le déplacer après. Comme je vous le rappelais, des volcans bordent le territoire, ils demandent donc aux indigènes Jolotaxis d’aller ramasser des tas de cailloux issus de la lave.

Une énergie écologique

Pour la suite, rien de plus simple, ils confectionnent un moule qui figure la déesse. Pour l’étape suivante, il suffit de liquéfier à nouveau cette roche volcanique, pour la couler dedans. La lave, selon le cas, ne demande que 600 à 1200 degrés pour reprendre sa phase liquide. Vous prenez donc une bonne loupe et le tour est joué. Sous ces latitudes le soleil est pratiquement à la verticale et donc très efficace. Le démoulage, de ce premier essai, fut un peu périlleux, mais le résultat bluffe toute l’assistance et les nouveaux venus deviennent immédiatement des héros. Cependant, même si tout le processus s’est déroulé devant les yeux des Jolotaxis, aucun secret n’est dévoilé. Les codex ne donnent donc pas la recette exacte.

Les personnes qui ont lu cette histoire ont aussi lu :  Pourquoi avons-nous des cheveux sur la tête ?

Haute technologie et pyramide

Iva Papartou accepte leur offre et il défini rapidement l’emplacement de sa pyramide Jolotaxi. Quand ils doivent construire, plutôt des grands monuments, la technique égyptienne est différente. Au lieu de faire fondre des pierres, ce qui prend pas mal de temps, ils se contentent de les fabriquer. Une petite recette sympa, qu’ils adaptent aux types de minéraux disponibles sur place. Le matériaux ainsi créé se nomme béton. Facile à fabriquer et à transporter, une fois séché il devient indiscernable des autres cailloux et rochers. L’effet est garanti, des milliers d’années plus tard, les hommes qui découvrent ces constructions, ne comprennent toujours pas comment ils ont fait et s’arrachent les cheveux en conjectures.

un chantier bien mené

Le chantier va bon train et rapidement les murs s’élèvent. En à peine 3 ans, tout est fini ! Heureusement car des Mayas, informés par leurs espions, notamment leur fameux agent Zorro Zorro Seth, l‘homme aux doigts d’or, finissent par envoyer une délégation pour demander le retour des égyptiens afin qu’ils terminent les chantiers en cours. Les indemnités de retard courent déjà depuis ces 3 années et il restent des réserves à lever. Mais Iva n’a qu’une parole, il embrouille les mayas, pour permettre la fuite plus au sud des bâtisseurs de pyramides. Il leur rédige une lettre de recommandation pour le roi des Caral, civilisation pré-Inca, qu’il connaît bien.

Les mystères

Ils ne revirent plus jamais ces bâtisseurs. Les Jolotaxis apprirent quelques années plus tard, que ces égyptiens avaient mis leur savoir faire au service des Caral. Puis, après avoir repris la mer, ils firent une escale dans l’île de Pâques pour mouler des géants de pierre, pour ces travaux ce fut beaucoup plus facile, en effet Chuck Norris est né à ce moment là et il est venu les aider. Mais c’est une autre histoire qui ne concerne plus les Jolotaxis. Je compte sur tes commentaires pour savoir si tu veux encore en apprendre plus sur ce peuple Jolotaxi et les questions sur les éléments de cette histoire.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter on "La pyramide Jolotaxi"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


*